dimanche 27 mai 2018

Encore un grand cru que cette coupe de France

Avant la coupe d'île de France, il était temps de dresser le bilan de cette coupe de France 2018

Après des années de 100% Lego, notre nouvelle équipe Brick&Steel est un mix entre un robot Lego et un robot traditionnel issu du savoir de CRLG. Les éléments supplémentaires de cette année (abeille et panneau) sont restés 100% Lego pour perpétuer la tradition.

Nous avions pu tester nos robots lors de la coupe de Belgique, les résultats avaient été probants. Notre gros robot (100% Lego) réussissait à prendre et envoyer ses balles dans le château d'eau, mais certains problèmes d'alimentation provoquait des extinctions de notre brique Lego... qui était censée afficher le score estimé.
Notre petit robot (non Lego) avaient eu des problèmes avec le moteur de l'ascenseur, ce qui fait qu'il ne pouvait que pousser des cubes, en plus de déclencher abeille et panneau. On a travaillé dur pour que cet ascenseur fonctionne au mieux et puisse faire des construction, ce pour quoi il a été conçu à la base.

Installation dans des stands proche de l'entrée visiteur pour que l'on puisse guider et expliquer à ceux qui veulent découvrir la Coupe de France. On se retrouve à côté de PM-Robotix, Coffee Machine et l'IUT GEII de Toulon.

Après l'homologation et ses problèmes habituels liés à l'évitement, on entame la série de match après la première nuit blanche.

Premier match contre nos voisins de stand, l'IUT GEII de Toulon.


Notre adversaire nous laisse le champs libre. Côté gros robot, la prise de balle ne se fait pas correctement. on avait prévu de prendre les balles une par un de manière à les trier, mais un décalage provoque une inversion du tri. On prend le risque de lancer des balles adverses dans notre château d'eau. Heureusement, les balles se bloquent dans le robot et rien n'est lancé parmi les balles du distributeur adverse. C'est fini, on ne lancera plus ces balles dans les prochains matchs, on va se contenter de déposer... Côté petit robot, la construction d'un tour de 4 se passe bien, mais pas le temps de pousser les autres cubes.
Notre score de 171 points nous fait atteindre la deuxième place du classement. Incroyable, du jamais vu. Reste à confirmer notre potentiel.

Deuxième match contre futuRIR (67è après le premier tour).


Notre gros robot a des soucis d'évitement e zone adverse et se recale contre leur robot venu faire l'abeille. Il se trouve complètement décalé et vient se tanker contre notre petit robot en fin de match.
Le petit robot rate son empilement mais a réussi le panneau et l'abeille.
147 points tout de même, et on redescend à la 5ème place, juste après RCVA, la légende.

Troisième match contre Eirbot (86è après la deuxième série)


Le petit robot réussi sa construction, quelques loupés avec les balles et la fin de parcours du gros robot. Ce match à 141 points nous fait redescendre à la 6ème place, ce qui reste un résultat énorme.

Quatrième match contre iOtaRIE (109è après la troisième série)


On se retrouve encore presque seuls sur le terrain. Tant mieux pour nous mais on a des doutes sur l'efficacité des tirages au sort. encore des ratés sur la construction et les lâchers de balle dans la station d'épuration, mais surtout un petit choc entre nos deux robots en fin de match... qui se termine bien. 188 points au final, un score jamais vu pour Brick&Steel. Mais on reste frustrés de ne pas avoir atteint les 200 points.

Samedi matin, dernier match contre ENIgma (56è après la 4ème série)

En discutant avec eux avant le match, on se rend compte qu'ils vont vers l'abeille au même moment que nous allons vers le distributeur, entre 40 et 70s. Alors pour éviter les chocs et faire le meilleur match possible, on rajoute une temporisation de 30s avant d'aller au distributeur. Et Bingo. Match parfait pour les deux robots. Toutes les balles sont gérées comme prévu, une construction de 4 cubes plus quelques cubes en vrac, et bien sûr abeille et panneau. Total 215 points, objectif atteint et 6è place conservée.

A cause de cette règle sur les +30 ans, notre parcours s'arrête ici et nous sommes à nouveau exclu des phases finales. Mais cette année, une deuxième équipe, les Rob'Otter sont dans le même cas que nous, ce qui ravit les 17 et 18è au classement.

Pour se consoler, on se fait un match amical avec nos potes de PM-Robotix :


Ambiance de fou sur les tables d'essai avec du public et des petits coup de main pour assurer le spectacle.

Un bilan donc très positif de cette coupe :
- Des actions sympas dans ce règlement,
- Une bonne ambiance dans les stands et sur scène
- des bénévoles toujours au top dans tous les domaines (anges, accueil, arbitres, animation, code bar...)
- Un mix Lego/traditionnel qui fonctionne du feu de Dieu.

Avec quelques points négatifs tout de même :
- La règle des +30 ans bien sûr
- notre incapacité à gérer l'interface entre la caméra et l'IA pour trouver les bonnes combinaisons
-  Notre tri des balles qui ne nous a pas permis de marquer plus de points.

On fait tout pour que ces deux points soient réglés d'ici la coupe d'Ile de France les 2 et 3 juin.

Un grand merci aux bénévoles de Planète Sciences, à Oryon qui fait de cette rencontre un événement local d'importance, à Fred pour l'animation des phases finales, à toutes les équipes avec qui on a pu échanger, discuter, rigoler, aux partenaires de la coupe.

Et surtout merci à nos sponsors, RS et Itemis (Yakindu)

Retrouvez l'intégralité des matches, et la WebTV sur la chaine Youtube de Planète Sciences :
Youtube

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire